Les retours de satisfactions de nos formations et projets

Est-ce que vous mesurez suffisamment les avis des utilisateurs finaux en fin de projet ?

C’est toujours intéressant, surtout si on exploite les résultats et encore plus les points moins bien notés !

Au-delà du ressenti, des questions ciblées et une explication de l’usage des réponses donnent en général des participations et des retours étoffés.

Ici je suis fier de partager un extrait des retours sur nos formations pour un projet de dématérialisation des activités.

Après un long projet de réorganisation, développement et accompagnement au changement, environ 100 personnes sont formées cette année.
2021 est planifiée, 2022 se prépare déjà !
En 2017-2018 sur le même sujet, c’était quasi 500 personnes formées.

Vue l’ampleur du sujet, la qualité rendue ne vient pas uniquement de la formation, mais de l’ensemble du projet.
Mais ça fait quand même du bien de recevoir ça 🙂

On n’applique pas assez ce type de retour sur des projets hors des formations.
Je me rend compte que sur les projets en mode agile, on est très au contact donc on sait. Mais sur des modes plus classiques, l’exercice est moins fréquent ; on va s’y atteler sérieusement !

Géolocaliser les toits plats en 3D

La semaine passée je suis passé sur un article de la RTS au sujet des toits plats qui pourraient être végétalisés.
On aimerait comprendre ce que ça représente comme implantations possibles, répartition, quantité, etc.

La géo-magie peut-elle opérer ?

Question à mon équipe : est-ce qu’on a les données et les outils disponibles facilement pour détecter rapidement les toits plats sur le secteur genevois … c’était le « speed geo-challenge » de la semaine 😉

Et voici un résultat calculé en une heure sur une portion réduite du territoire, pour confirmer que oui, c’est sans problème !

De là, il faut évidemment affiner avec d’autres infos. D’autres filtres se feront tout aussi facilement, tant qu’on a les données à jour et de qualité.

S’imaginer les mêmes infos à partir de listing, graphique ou tableau serait moins aisé !

Moralité : pour des analyses sur le territoire, pensez géodonnées et géoanalyse; il y a énormément de possibilités qui peuvent paraitre complexes, mais ne le sont pas tant que ça 😉

Interview en plateau TV au Figaro

Interview GeoDataSolutions Figaro

Hyper ravi de l’expérience Interview au Figaro !

Se faire interviewer en mode plateau télé, je me dis « ah ouais, sympa … facile, yaka ! comme en réunion, présentation, formation … »

Une fois sur place, je passe par le maquillage (si si …), découverte des lieux, mise en place rapide …

Je ne m’étalerai pas sur ce petit trac qui est arrivé, juste pour dire « c’est pas « yaka » ! C’est un vrai exercice ! ».

Et c’est parti, on discute …

Merci à Itinéraire Entreprise de leur invitation sur le plateau du Figaro pour échanger sur nos activités.
Et merci à Stephan Lemonsu et son équipe pour l’accompagnement et la mise en condition 🙂

Prendre de meilleures décisions basées sur les données !

Data Management GeoDataSolutions

Les entreprises dépensent des sommes importantes en données et en analyses. Pourtant, une trop grande part des projets Data ou Big Data échouent ou patinent.

Le problème ? 
En partie parce que les informations sur un graphique, dans un rapport ou sur une carte font souvent autorité. 
Les utilisateurs demandent rarement d’où proviennent les données, si et comment elles ont été modifiées; en fait, si elles sont adaptées à l’usage qu’on en fait.

Le management d’une organisation doit poser et se poser des questions essentielles sur ses données :
Comment ont-elles été obtenues ?
Comment ont-elles été analysées ?
Ont-elles été modifiées après acquisition ?
Et, qu’est-ce qu’elles ne nous disent pas ?

L’excellente connaissance de ses données permettra de les utiliser à bon escient pour prendre de meilleures décisions, prendre un avantage sur la concurrence, repenser des produits et des modèles de fonctionnement.

Avant de faire toutes les spécifications du projet informatique BigData, pensez à organiser le projet Data tout court ! 
Il est en général bien plus massif, plus important pour le long terme !